Visiter notre site www.assojetski85.fr
Bonjour . . !

Bienvenue sur le forum de l'Asso jet ski 85

N'hésitez pas à vous inscrire pour découvrir toutes les rubriques de notre forum

Vous pouvez aussi visiter notre site www.assojetski85.fr

Bonne visite



Le FREERIDE . . . ou Les acrobates du jet-ski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le FREERIDE . . . ou Les acrobates du jet-ski

Message  Pat Admin le Jeu 18 Fév - 18:03

Les acrobates du jet-ski

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En jet-ski, à bras ou à selle, le freeride consiste à effectuer les
figures les plus folles en prenant appel sur des vagues. Découverte
d'une discipline ultra-spectaculaire, encore méconnue du public.

Né il y a une trentaine d'années aux États-Unis, le jet servait,
initialement, de véhicule d'intervention aux garde-côtes californiens.
Rapidement, ces machines ont été commercialisées par Kawasaki sous le
nom de Jet-ski et des courses ont bientôt été organisées. En France, ce
Véhicule nautique à moteur (VNM, sa définition officielle et
administrative) apparaît à la fin des années 80.
Les machines, équipées de moteurs 2 temps et propulsées par une
turbine, développaient une cinquantaine de chevaux et frôlaient les
60 km/h. Aujourd'hui, les moteurs 4 temps ont fait leur apparition :
les jets à selle les plus puissants disposent d'un moteur de 300 ch,
montant à plus de 120 km/h. Très nerveux, ils atteignent les 100 km/h
en moins de 3 secondes.
Et si les Américains ont été les pionniers, les pilotes français
n'ont désormais plus rien à leur envier. D'ailleurs, le champion du
Monde de la catégorie reine est le Français Steven Dauliach.

Dans l'esprit du surf

À l'image des autres disciplines, le free ride a été " inventé " par
des pilotes qui recherchaient autre chose que la compétition pour
s'exprimer. Rick Roy, un Canadien triple champion du Monde de freestyle
(figures libres), Pascal Barriac, multiple champion de France de
vitesse (course entre des bouées) ou encore Joël Bontoux (quadruple
champion du Monde de course en mer), ont commencé à jouer dans les
vagues aux débuts des années 90. Leur but était évidemment de s'amuser,
d'oublier la pression née de la compétition, tout en progressant dans
leurs disciplines respectives. L'exercice exige en effet de grandes
qualités d'équilibre et de maîtrise de la machine.
Le Landais Ludovic Caumont, un pilote passionné, organise la
première compétition de free ride chez lui, à Vieux-Boucau, en 1998.
Depuis ce jour, marqué par le succès de l'événement, le free ride est
devenu, en France, une véritable discipline. Une cinquantaine de
compétiteurs s'y consacrent presque exclusivement. Une dizaine
d'épreuves sont organisées chaque année dans le Sud-Ouest, mais aussi
en Bretagne et dans le Nord.
La plus célèbre est la Jet Jump Extrême, Coupe du monde de free
ride, qui se déroule en mai à Montalivet (33). Ce rendez-vous regroupe
des compétiteurs du monde entier qui s'affrontent au cours de plusieurs
routines (exhibitions) d'une durée de 8 minutes. Dans ce temps imparti,
le but du free rider est d'effectuer un maximum de figures en
s'adaptant au mieux aux éléments. Ces évolutions vont du simple surf de
vagues à des sauts de plus de 6 m de hauteur en effectuant des
rotations de 180°, des vrilles, des back flips ou encore des figures
issues du FMX (saut à moto) comme des superman, double seat grab,
cliffhanger, etc.

Le soucis de l'environnement

Le principe de notation est exactement le même que pour le surf : un
jury juge les pilotes, sur des critères tels que l'amplitude,
l'esthétique ou la réception des sauts. Évidemment, le spectacle est
incroyable avec des figures toujours plus impressionnantes. Le champion
du Monde 2004 en runabout (jet à selle) est le Sud-Africain Jimmy
Visser, alors que dans la catégorie stand-up (jet à bras), le titre est
revenu à l'Italien Federico Buffachi. Les Français ne sont pas en
reste : Pierre Maixant et Romain Stampers ont terminé 2es. L'esprit du
free ride est très proche du surf : liberté, attitude très fun et de
grosses fêtes au soir des compétitions. Sous l'impulsion d'associations
de free riders, un important travail a été effectué sur la
réglementation (respect de la bande des 300 m à partir de la plage),
ainsi que sur une pratique plus écologique : adoption d'essence sans
plomb et d'huile biodégradable. Tout cela contribue évidemment à
l'essor du jet et de cette discipline encore toute nouvelle mais pleine
d'avenir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mon kifff c est ma 1000 CBR et mon Jet
avatar
Pat Admin
Admin
Admin

Localisation : les sables d olonne
Age : 38
Nombre de messages : 2163

http://asso85jetski.1forum.biz

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum